vendredi 22 août 2014

Joies simples - Belgrade


1352e jour - À Belgrade, je me souviens qu’à Split, sur une affiche pour un soda, c’est le mot “pipi” qui m’avait amusé.

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

jeudi 21 août 2014

Petit matin - Belgrade


1351e jour - À Belgrade, au petit matin, j’ai suivi l’avancée d’éboueurs affairés. Ils étaient vêtus essentiellement d’orange. J’ai admiré leur agilité à monter, à descendre en marche ou encore à se tenir en équilibre à l’arrière du camion à la façon de barreurs les fesses presque au ras de l’eau.

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

mercredi 20 août 2014

Uniforme - Belgrade





1350e jour - Le voyageur, immanquablement, finit par déclarer : J’aimerais n’avoir à évoquer que particularismes et différences. J’aimerais pouvoir dire : ici, les encadrements des fenêtres ont des bords arrondis, là, les panneaux de signalisation sont verts ou oranges… Des années maintenant que j’avance au cœur de paysages et ce qui me frappe c’est à quel point le monde – au moins sous nos latitudes – est devenu uniforme.

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

mardi 19 août 2014

Un jour viendra - Belgrade

1349e jour - Ils sont assis à l’arrière d’un bus qui file sur l’avenue Požeška. L’homme aux airs de gamin se penche pour susurrer à l’oreille de celui qui est presque encore un nouveau né. Il dit : Je sais, c’est un peu stupide de te dire ça là, maintenant, alors que tu viens à peine de naître. Mais j’ai peur déjà – tout va si vite – du moment où tu voudras voler de tes propres ailes. Oui, on en est à compter tes semaines et je souffre déjà du moment où tu voudras, ta mère et moi, nous quitter. Il faudra que je sois fort ce jour-là. Je m’y prépare…
Quelques secondes passent avant qu’il ne rajoute, voix toujours aussi douce : Je ne pleure pas beaucoup, je n’ai pas l’habitude. Mais ce jour-là, tu vois, je suis sûr qu’il y aura plein de larmes dans mes yeux.

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

lundi 18 août 2014

L’appel du large - Belgrade

1348e jour - Je mentirais si j’affirmais ne jamais me poser de questions sur le sens à donner à ce voyage. Il m’arrive même de vouloir tout arrêter. Pour voir. C’est particulièrement vrai au retour de vacances, après un break. Je me dis “à quoi bon” – ou plutôt : “bon, ça y est, je crois que j’en ai fait le tour”. Mais dans le même instant, je me surprends à chercher sur internet quels peuvent être les nouveaux territoires accessibles. Je découvre par exemple que je peux, si je le désire, me téléporter en Serbie, à la périphérie de Belgrade si ça me chante. Je ne résiste évidemment pas à la tentation. Et voilà, sans m’en rendre compte, je reprends la route…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

samedi 19 juillet 2014

On dirait que ce serait les vacances…

1347e jour - C’est l’été… Faute de connexion internet digne de ce nom, les voyages s’arrêtent (ou tout au moins s’espacent) durant quelques temps. Rendez-vous très bientôt pour de nouvelles aventures.
Et en attendant, si vous ne l’avez déjà fait, vous pouvez toujours vous précipiter en librairie pour acheter ceci :
Éclats d’Amérique, éditions Inculte, 2014.

vendredi 18 juillet 2014

Quelque chose de Tennessee

1346e jour - Des images – juste des images – prises dans l’État du Tennessee à Memphis, Chattanooga ou Nashville…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

jeudi 17 juillet 2014

Éclats d’Éclats (7) - La Crosse

1345e jour - C’est l’été. Pour fêter ça, un extrait court d’Éclats d’Amérique, livre sorti il n’y a pas si longtemps que ça chez Inculte…

Page 475
À La Crosse, pour peu qu’on se promène dans la zone industrielle le long du Mississippi, pas très loin d’Houska Park, on peut admirer le plus grand pack de six du monde (titre revendiqué par la City Brewery, brasserie à laquelle les six cuves sont accolées).
Ce fameux pack a été construit en 1969. La brasserie, depuis, a connu des hauts et des bas (pas mal de bas). Elle a failli fermer. Mais elle a survécu…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

mercredi 16 juillet 2014

Éclats d’Éclats (6) - Cheyenne

1344e jour - C’est l’été. Pour fêter ça, un extrait court d’Éclats d’Amérique, livre sorti il n’y a pas si longtemps que ça chez Inculte…

Page 484
On est dans la nuit de ma chambre de motel, allongés l’un contre l’autre. Alysson dit : Ma mère avait un amant. Je l’ai découvert peu avant sa mort… Elle était déjà à l’hôpital. Elle se savait condamnée… Un soir alors que je m’apprêtais à partir, elle m’a demandé de lui rendre un service, de détruire des courriers sur lesquels elle ne voulait pas que mon père tombe et qui étaient cachés au milieu de paperasses dans un placard de sa chambre…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

mardi 15 juillet 2014

Éclats d’Éclats (5) - Fort Smith

1343e jour - C’est l’été. Pour fêter ça, un extrait court d’Éclats d’Amérique, livre sorti il n’y a pas si longtemps que ça chez Inculte…

Page 39.
Chose vue…
À hauteur d’un passage à niveaux, des wagons-trémies de chaque côté de la rue, tout près de celle-ci, comme si on avait coupé le convoi en deux (poussé les wagons) pour laisser passer les voitures (c’est du reste, à la réflexion, sans doute de cela qu’il s’agit)…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

lundi 14 juillet 2014

Éclats d’Éclats (4) - Mobile

1342e jour - C’est l’été. Pour fêter ça, un extrait court d’Éclats d’Amérique, livre sorti il n’y a pas si longtemps que ça chez Inculte…

Page 13.
C’est une femme à l’angle de Royal et Church, à proximité du fort Condé, pas très loin du terminal des bateaux de croisière. Elle est assise sur un siège pliant avec dans ses mains son téléphone qu’elle n’utilise quasiment jamais. Sur sa droite, identique à celui sur lequel elle se tient, il y a un autre siège. Mais vide. Et c’est lui, immanquablement, qui attire l’attention

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.

dimanche 13 juillet 2014

Éclats d’Éclats (3) - Holbrook

1341e jour - C’est l’été. Pour fêter ça, un extrait court d’Éclats d’Amérique, livre sorti il n’y a pas si longtemps que ça chez Inculte…

Page 27.
Globetrotter Motel avec Beth.
Au cœur de la nuit, elle dit : À ton avis, de quoi nous souviendrons-nous quand nous penserons à cette journée dans six mois, dans dix ans, à la fin de notre vie ?
Moi : Difficile à dire. De cette chambre sans doute…
Elle : Oui, mais alors quoi dans cette chambre ?
Moi : Des couvre-lits très certainement – des aigles et des trucks qui sont imprimés dessus. Et pour ma part, de ton corps nu couché sur ce motif insensé. De tes fesses…

///////
 Si vous avez aimé ce post, peut-être apprécierez-vous celui-ci.